top of page
Rechercher

EN ROUTE VERS LE TITRE 🎥

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023

Redécouvrez les playoffs de Nationale 3 comme si vous y étiez ! 🔥

Pour la quatrième édition consécutive, les Finales à 6 de NM3/NF3 ont posé leurs valises dans le Val d'Oise au mois de mai dernier.

Retrouvez dès maintenant les premiers résultats de l'événement.


 

Basket Club Dyonisien - Olympique Grand Synthe : 54 - 85 / Revoir le match

L'invicibilité des nordistes continue. Invaincus cette saison, le leader inconstesté de la poule G de NM3 a encore démontré pourquoi l'OGS est l'un des prétendants les plus sérieux au titre de la division. Opposés aux Réunionnais du BC Dyonisien, la rencontre commencera doucement, le temps pour les deux formations de prendre leurs marques. Mais le collectif de Grand Synthe prendra rapidement le dessus avec un premier coup d'éclat en fin de premier quart.

Luttant pour rester au contact, l'équipe fanion du club de Saint-Denis ne trouve pas de solutions offensives pour répondre au jeu collectif huilé proposé par les hommes de Matthieu Szymkowiak et Nicolas Vercoutre. Les coups de chaud s'enchaînent derrière l'arc : Emilien Petit, Dylan Outters puis Rudy Piardo .... Malheureusement pour le BCD, le bateau dyonisien coulera au profit d'un Grande Synthe montant clairement en régime qui finira par mettre hors course Octavio Da Silveira et les siens.



 

Olympique Grande Synthe – Le Cannet Côte d’Azur : 73 - 79 / Revoir le match

Le premier acte du dernier affrontement de la journée a clairement donné le ton de la rencontre. Deux équipes de prestige, à la densité XXL, pour un duel yeux dans les yeux. Grande Synthe ouvre les hostilités, le Cannet répond tout de suite. Le défi physique est de taille. L’ancien espoir de Dijon et Chalon, Julien Petiteau est au four et au moulin, permettant aux azuréens de tenir tête de deux unités aux bleus et jaunes (13-15, 10’). Toutefois, le club des Alpes-Maritimes laisse trop de deuxièmes chances sur rebond offensif, l’OGS s’en saisit. Omar Top, si précieux offensivement, permet une échappée de Grand Synthe (26-21,15’).

L’affrontement est tendu, le Cannet reste derrière d’un rien mais Milan et pour finir Tornato au buzzer, offre à leur équipe une chance de titiller les nordistes d’un plus en plus près (34-31, 20’). S’en suit un yo-yo perpétuel pour la tête du match. Poilly s’enflamme par deux fois pour redonner les clés au Cannet (36-40, 25’). Benjamin Manier l’imite côté Grande Synthe (49-43, 27’), une chanson qui se répétera maintes et maintes fois. Ce jeu du chat et de la souris continuera jusqu’à l’intervention de Petiteau dans le trafic avec la faute dans la dernière seconde suivi d’un contre décisif de Madiop Ndiaye sur la planche pour sceller le sort de Grande Synthe.


Crédits : FFBB / FFBB

Opmerkingen


bottom of page